Je joue dans une pièce de théâtre

Je joue dans une pièce de théâtre 2017-09-11T13:30:17+00:00

Voilà enfin l’occasion de jouer dans une pièce de théâtre !

Une occasion unique de développer ses habiletés en interprétation théâtrale et de se faire valoir comme acteur de théâtre, le tout présenté avec décor et costumes dans une vraie salle de théâtre. Le grand moment de votre vie !

Sept rôles de femmes et un rôle d’homme à combler.

Durée : 80 heures de formation et de répétition + 2 soirs de représentations
Quand : Deux soirs par semaine
Dates : à déterminer.
Coût : 1995 $ (payable en plusieurs versements)

Un soir de représentation

La pièce :

Toutes pour une fois

Qu’est-ce qui se passe dans un party de filles? Que se passe-t-il quand un homme arrive dans ce party? Que peut-il arriver quand l’alcool, la drogue, l’effet de groupe et l’ambiance de fête s’installent?

sept femmes, amies et collègues, se réunissent autour d’une bouffe pour trouver le titre du magazine féminin qu’elles ont fondé et pour expérimenter de façon collective une injection de Botox. La démonstration de tupperware réinventée! Pendant la soirée, on cherche un titre, on boit et on s’amuse, le party s’installe.

Au cours du repas, une des filles séduit le livreur venu porter une commande. Elle s’adonne avec lui à une expérience sexuelle. On l’invite à faire partie de la soirée. On s’amuse avec le livreur. On danse, on boit, on se déshabille, on va de plus en plus loin. Trop loin! Stimulées par l’alcool et le contexte, certaines filles en viennent à commettre des actes insensés. La situation dégénère, le livreur écope…

On assiste à un dérapage social aigu. Effet de groupe et de frustrations accumulées devant l’impossibilité d’atteindre un idéal féminin intériorisé?

Une pièce coup de poing qui ouvre une fenêtre sur l’intimité des femmes. Une comédie dramatique où les femmes peuvent se reconnaître et rire de leurs travers. Une pièce de théâtre qui répond enfin à certaines questions des hommes, qui stimule leurs fantasmes de voyeur. Mais jusqu’où? Où est la limite du rire et quand cela tourne-t-il au cauchemar?

J’ai eu envie de faire parler des personnages qui, au premier abord, peuvent sembler très sains, mais qui sont en réalité au plus fort d’une crise existentielle. Il m’apparaît important d’explorer des comportements humains extrêmes.

 

Synopsis complet du texte : http://www.lianesimard.com/images/stories/pdf/Toutespourunefois.pdf

Des auditions seront organisées pour les personnages suivants :

Zurita

38 ans. Elle a un chum depuis huit ans, père de sa fille. Elle est enceinte de son deuxième enfant. C’est une femme qui aime la famille. Elle est stable émotivement et se considère comme étant hors standards. Elle a réglé tous ses conflits d’ordre esthétique. C’est la plus équilibré du groupe. Pour le magazine, elle est correctrice.

Martine

37 ans. Elle veut toujours être parfaite, être la meilleure. Elle n’a pas de chum et trouve ça dur d’être sur le marché et d’être en compétition avec les belles filles de 20 ans. Elle est anorexique et a peu d’estime d’elle- même. Pour le magazine, elle est coordonnatrice et journaliste.

Sylvie

40 ans. Elle a des amants, et parfois des amantes. Sexuellement, elle réalise la plupart de ses fantasmes, sans en soutirer de satisfaction. Sa vie est axée sur son corps et sur l’effet qu’il peut produire. Pour le magazine, elle est journaliste.

Lola

36 ans. Elle a une relation très stable avec son chum et est heureuse avec lui. Aux yeux des autres, elle a une vie plate et rangée. Dans les faits, elle est peut-être celle dont les problèmes sont les moins graves. Elle parle beaucoup de ses petits bobos, dans le but de mieux les soigner. Elle essaie d’avoir un enfant mais elle en est incapable. Elle en parle beaucoup, c’est devenu une obsession. Pour le magazine, elle est journaliste.

Louise

38 ans. D’une certaine façon, elle est très masculine. Elle est ambivalente en ce qui a trait à son orientation sexuelle. Elle est boulimique et ne mange jamais en public. Il est facile de la perturber. Elle n’a pas de chum, mais des aventures qui ne durent jamais très longtemps. Pour le magazine, elle est photographe.

Marie-Johanne

27 ans. Elle est très belle. Elle est fatiguée qu’on la perçoive uniquement comme un objet sexuel. Elle trouve difficile sa relation avec les autres filles car il s’en trouve toujours une jalouse d’elle. Pour le magazine, elle est journaliste.

Ginette

36 ans. Elle est jolie mais physiquement hors standard. Elle a des formes et est un peu «grassette». Elle n’a pas de chum et n’en a jamais eu. Elle est très inquiète de passer à côté de la vie de famille dont elle rêve. Elle a fait l’amour une seule fois dans sa vie et c’était avec un gars saoul, dans un party. Cela fait en sorte qu’elle est très frustrée et refoulée sexuellement. Pour le magazine, elle s’occupe de la publicité.

Le livreur

32 ans. Joli jeune homme avec beaucoup de charme, le regard allumé. Il fait ce travail de livreur pour un soir seulement, pour dépanner son ami qui est propriétaire. Au dépanneur, ils écoutent la «game» de hockey à la télévision. Il prend une petite bière entre les livraisons. Il travaille comme graphiste en multimédia dans le Vieux Montréal. Il a une forte habileté sociale, il est capable en quelques minutes de s’intégrer dans un nouveau groupe. Il a le sens de la répartie et le sens de l’humour.

Pour vous inscrire, veuillez m’écrire à info@lianesimard.con en me stipulant le rôle que vous convoitez.